La Réforme des rythmes scolaires

Mise en place des nouveaux rythmes scolaires

Après trois mois de concertation avec les enseignants, les représentants de parents d’élèves, les Francas, la Communauté de Communes des Coteaux Bordelais et les élus, ponctués par une réunion publique, la commune de Bonnetan a mis en place, à la rentrée 2014, les nouveaux rythmes scolaires.
En s’appuyant sur le principe du « faire simple », et gardant comme axe principal de réflexion le bien-être de l’enfant, il a été demandé à tous les acteurs de trouver le juste équilibre.

Présentation en 5 points de cette nouvelle organisation, dont les objectifs visent à changer les rythmes scolaires, apaiser la pause méridienne et diversifier les activités périscolaires.

De nouveaux horaires pour respecter les rythmes de l’enfant.

Ainsi la semaine scolaire sera répartie en 9 demi-journées, avec une journée scolaire de 5h30 maximum par jour, ou 3h le mercredi matin, une pause méridienne d’1h45, intégrant une heure de Temps d’Activités Périscolaires (TAP) pour les primaires, une fin d’enseignement à 16h suivie d’Activités Pédagogiques Complémentaires de 45 minutes trois fois par semaine, les lundis, mardis et jeudis, animées par les professeurs des écoles du 15 septembre au 29 janvier, et de TAP et/ou d’accueil périscolaire (APS), dont l’organisation incombe aux communes.

Il a été décidé de choisir le mercredi matin comme demi-journée complémentaire (9h-12h) et de positionner sur 4 jours, les lundis, mardis, jeudis et vendredis, des temps d’activités périscolaires d’une heure.

L’accueil périscolaire fonctionnera dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui, à partir de 7 h15 le matin et dès 16h, l’après-midi. Il sera ouvert aussi le mercredi matin, comme les autres jours, dès 7h15.

Modalités de financement.

Durant les deux premières années, cette nouvelle organisation du temps scolaire est menée à titre expérimental avec l’aide financière de l’État, par un fonds d’amorçage de 50€ par enfant scolarisé et par l’aide de la CAF à raison de 0.5€ x heures réalisées/enfant dans la limite de 3h par semaine et sur 36 semaines par an.

La liberté de choix : la participation aux TAP n’est pas obligatoire.

Pour les familles qui souhaitent reprendre leurs enfants à la fin de la classe, elles le pourront. Pour les autres familles, elles pourront choisir d’inscrire leurs enfants dans les activités qui seront proposées à partir de 16 h.

A noter que l’inscription d’un enfant à un T.A.P constitue un engagement de fréquenter l’activité périscolaire les jours choisis de la semaine, durant le cycle entier et jusqu’à 17h.

La municipalité conseille aux parents d’inscrire systématiquement les enfants auprès du gestionnaire des activités périscolaires. C’est gratuit.

Une nouvelle organisation de cantine pour s’adapter à tous les âges.

Les enfants de l’école maternelle finiront la matinée d’école vers 11h55 et se prépareront pour aller à la cantine.
Ils mangeront en compagnie des GS et des CP au premier service, de 12h à 13h environ.
Ils croiseront les plus grands (CE1,CE2, CM1 et CM2), qui devraient s’être bien détendus en cours de récréation ou en TAP pour manger avec plus de sérénité.

Cette nouvelle organisation offre aussi un temps de repas un peu plus long, particulièrement à ceux de l’école maternelle.

A noter que la restauration scolaire du mercredi n’est pas proposée par la commune mais par la Communauté des Communes des Coteaux Bordelais.
La CDC a choisi une facturation particulière qui ne dissocie pas la prise du repas et l’accueil au Centre de loisirs l’après-midi.
Toutefois, la municipalité a prévu pour permettre à certains parents de récupérer leurs enfants sans les mettre au Centre de Loisirs, une garderie gratuite.
Elle est assurée par une ATSEM jusqu’à 12h30.
Au-delà de cet horaire, l’enfant est dirigé vers la cantine et ensuite vers le Centre de Loisirs où le repas et l’après-midi seront facturés aux parents.

Les personnels qui s’occupent de vos enfants, enseignants, ATSEM, agents techniques et  animateurs en charge du temps périscolaire ont la volonté de réussir la mise en place de cette réforme.

La mairie à votre écoute : Une évaluation du dispositif lors de comités techniques et de pilotage .

Ainsi cette nouvelle organisation se veut évolutive et peut être ajustée si besoin.
Les élus restent à votre disposition pour toute difficulté qui se présenterait à vous.